27 août 2008

Olicon

Lecture en cours : Scott Westerfeld, Pretties

Bon, j'avais décidé de laisser mourir ce blog de sa belle mort, par pure paresse, mais voilà qu'on me provoque, qu'on m'insulte à distance et qu'on me tire de mon hibernation : l'infâme Olivier, libraire clermontois de son état, répand des contre-vérités sur son blog !

Si j'ai insisté pour prendre ma voiture plutôt que l'énorme Panzer de mon camarade lors de notre périple de l'Auvergne jusqu'à la Drôme provençale, c'est parce qu'elle est rouge, ce qui est quand même beaucoup plus élégant que son truc japonais à la couleur mal définie. En plus, un 4x4 sans pare-buffle, c'est un coup à finir en panne au fin fond de la Haute-Loire, au bord d'un champ de lentille, dès le premier piéton encastré dans le radiateur.

Bref, tout ça pour dire qu'on est allés à la Convention de SF organisée à Nyons par Ugo Bellagamba, et que c'était plutôt pas mal. Passons rapidement sur les quelques points négatifs (et encore, c'est juste parce que je ne suis pas gentil ; quoique, depuis que j'ai entendu Georges Pierru se lâcher lors de la dernière vente aux enchères, je me dis que je ne suis pas si méchant que ça...) : la petite salle de conférence annexe, à l'acoustique de hall de gare et placée trop près du bar pour qu'on entende quelque chose ; la table ronde sur la SF du futur lointain, où le seul qui avait quelque chose à dire sur le sujet était l'animateur (JC Dunyach) ; les repas pas bons qui étaient assortis au débouche-chiottes fourni sous une étiquette marquée "vin rouge" ;le prix Versin qui ne m'a pas été décerné alors que j'avais fait un jeu de mot presque aussi mauvais que le lauréat, Bruno Para.

Sinon, il y avait Nyons, très jolie ville. Et surtout son Salon connec'thé, un bar tellement sympa que s'il y avait le même à côté de chez moi, je finirais alcoolique. Pour tout dire, je me suis même fait draguer par une créature (d'accord, complètement saoule, mais c'est le geste qui compte) !

Et puis l'excellente conférence de Joseph Altairac consacrée à Bergier mais comme il avait oublié ses notes il a fait une conférence sur Van Vogt pendant laquelle il a surtout parlé de Bergier. Comme toujours, Oncle Joe a fait passer son érudition encyclopédique dans un enrobage d'humour et de modestie. Cet homme est impressionnant ; après son trépas (dans un futur que j'espère le plus loin possible), je proposerai qu'on l'empaille afin de le montrer dans les écoles pour l'édification des enfants.

Et les jeux de Raymond Milési dont la virtuosité es-contrepèterie me laisse pantois.

Et la conférence de Catherine Dufour animée par Jean-Jacques Regnier. D'ailleurs, la susdite fait le compte-rendu de son week-end de convention sur le forum d'Actu-SF, c'est plutôt brillant. Cette fille devrait écrire des romans, je suis sûr qu'elle aurait du succès.

Et puis le couscous au salon connec-thé (parce qu'en plus d'être sympa, la patronne fait à manger).

Et puis l'érudite conférence de Clément Pieyre sur les "archives du futur" qui avait l'air passionnante, mais j'ai loupé le début, la faute à mon réveil qui n'a pas sonné.

Au final, je me rends compte que la Convention, c'est davantage un prétexte pour boire des coups avec des gens sympathiques (tiens, dans la foulée, je dois citer Anne Lanièce qui semble avoir de grands projets en lien avec internet, et Ketty Steward, qui nous a si gentiment fait visiter les lointains faubourgs de Nyons, et Selene Verri, mais on va croire qu'il n'y a que des filles dans les conventions, ce qui serait assez loin de la réalité, et puis l'honorable PJT de KWS, qu'on a lâchement forcé à nous raconter tous les ragots qu'il connaissait sur les conventions passées, et puis Hervé Thiellement, avec qui je n'avais jamais eu le plaisir de discuter, c'est maintenant chose faite !) qu'un concentré de discussions sur la SF. Mais qu'est-ce que c'est agréable ! Du coup, j'ai presque envie d'aller m'inscrire à la prochaine Euro'Con, histoire de voir si c'est aussi bien en Italie.

Edit : quelques vidéos de la convention sur le blog de Still Crazy.

J-F S.

Posté par J_FS à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Olicon

Nouveau commentaire